Les questions à se poser pour déterminer sa structure juridique

Vous allez voir, c'est pas si compliqué de créer son entreprise

Publié le : 24/01/2019

Grégoire Loustalet

Avocat en droit des affaires - Docteur en droit fiscal et passionné d'informatique

Lorsqu’on envisage de créer sa boite, de se mettre à son compte ou même plus simplement de lancer une activité parallèle, on se pose un milliard de questions. On a souvent du mal à savoir par où commencer. Heureusement, on vous simplifie la vie.

Avec Taxboard, on a créé un algorithme qui permet de déterminer de manière simple et rapide la structure juridique la plus adaptée à votre besoin. Pour cela, nous avons préparé 10 questions qui nous permettent d’avoir un premier aperçu de votre besoin.

Nous allons vous présenter brièvement notre méthode et comment à partir de ces 10 questions on arrive à savoir de manière suffisamment fiable ce dont vous avez besoin.

La première question est de savoir si vous partez seul ou à plusieurs. Êtes-vous plutôt un loup solitaire ou bien vous avez votre équipe prête à démarrer ? Vous pouvez aussi être seul au démarrage, mais d’ores et déjà vouloir constituer une équipe. Cette question va nous permettre de nous orienter plutôt vers une société ou bien une entreprise individuelle.

Ce choix n’est pas neutre, surtout que nous pensons que la simplicité doit prévaloir dans la création de votre entreprise. Il est en effet plus simple et moins coûteux de fonctionner sous forme d’entreprise individuelle (ou microentreprise) plutôt qu’en société.

Votre secteur d’activité est le deuxième facteur primordial dans notre approche. En effet, nous disposons en France de nombreuses formes juridiques. Celles-ci sont conçues pour répondre à des besoins économiques spécifiques. Par exemple, si vous vous lancez sur un projet innovant, il y a de fortes chances pour que vous fassiez appel à des investisseurs et, dans ce cas, la SAS ou la SASU sont particulièrement recommandées. Au contraire, si vous développez une activité de conseil, il sera sans doute plus pertinent de partir sur une microentreprise voire une EIRL ou bien, si vous avez des associés, une SARL.

Le chiffre d’affaires prévisible à 2 ans, le niveau de croissance sur 5 ans et le niveau de charges envisagées vont nous permettre de déterminer le niveau de risques supportés par votre entreprise et donc de vous sécuriser en tant que porteur de projet. Ces trois critères vous seront également utiles. Ils vous permettront en effet de déterminer la viabilité de votre projet et d’y voir plus clair sur la manière dont vous allez le mettre en œuvre. Généralement avant de constituer votre entreprise vous avez développé ces points dans un business plan, c’est le moment d’utiliser vos chiffres.

Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’être précis sur chacun des points, mais plutôt d’avoir une idée, même grossière, de la manière dont vous envisagez le développement de votre activité.

Les deux questions suivantes concernent votre situation personnelle. En effet, le fait d’exercer une activité professionnelle en parallèle et le fait de toucher le chômage nous permettent de déterminer de quelles aides vous pouvez bénéficier ou conserver. Il va sans dire qu’il est primordial de sécuriser vos finances personnelles.

Le mode financement est également un élément primordial de la vie d’une entreprise. Celui-ci peut généralement être fait par autofinancement ou bien par recours à des investisseurs extérieurs ou bien au crédit bancaire. Si vous devez recourir à un financement extérieur, il est recommandé d’adapter la structure juridique afin de protéger au mieux les entrepreneurs contre les aléas des affaires.

Pour finir, nous vous demandons si vous avez des requêtes particulières. Cela nous permet de répondre de manière plus fine à l’ensemble de vos besoins et ainsi d’adapter parfaitement la structure juridique à vos besoins.

Notre algorithme n’est pas là pour remplacer l’œil de l’avocat, mais plutôt pour l’assister dans son travail. Nous pensons que l’avocat est le meilleur partenaire de l’entrepreneur pour piloter son entreprise efficacement et en toute sécurité.

Si vous souhaitez tester notre algorithme et déterminer votre structure juridique, c’est simple, il vous suffit de créer un projet en vous inscrivant sur notre site.